Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 1159
Date d'inscription : 27/04/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://haitana.forumactif.com

La forêt de l'Automne

le Mar 5 Juin - 15:10


Si par hasard vous vous aventurez au cœur de la grande forêt elfique, vos pas vous mèneront immanquablement vers la sortie, car les elfes n'aiment guère les visiteurs et particulièrement ceux qui amènent la guerre.
Si toutefois vous luttez contre votre instinct et que vous persévérez sur ce chemin, vos pas vous mèneront sur bien des sentiers tortueux. La folie et la mort guetteront vos pas mais vous n'êtes le genre à se laisser abattre si facilement, n'est-ce pas ? Vous n'auriez autrement pas entrepris ce voyage, mmh ? Continuez encore un peu vous trouverez une forêt au sein de la forêt. Une forêt comme l'on en voit peu. Elle ne connait qu'une saison, l'automne. Chaque nuit les feuilles des arbres repoussent pour se dessécher et mourir aussitôt. Chaque jour la forêt pleure la mort de ses enfants et meurt à son tour. Et chaque nuit elle renait pour pleurer et mourir à nouveau. Telle est la malédiction qui pèse sur ces terres abandonnées.  N'avancez pas plus car c'est une terre de deuil, une terre de mort et la présence des vivants n'y est pas tolérée...
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 05/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La forêt de l'Automne

le Mer 1 Aoû - 23:04
Les récentes batailles ont profondément marqué Angaram. Plus récemment encore, des visions d'horreur sont venues le hanter. Des visions lui rappelant son échec de jadis: La destruction de son monde, des siens et la mort de ses fidèles soldats. Tournant et retournant ces pensées, incapable de s'extraire de ce cauchemar, l'ancien capitaine de la garde sombre dans la folie. Ses instants de lucidité se font de plus en plus rare et ils ne brillent désormais que par leur brièveté.
Petit à petit il coupe son esprit de la réalité pour se créer un monde viable. Un monde où la Maison des Ballades existe toujours...

La forêt de l'Automne, d'ordinaire lugubre, s'assombrit encore. A l'image de son gardien, elle se renferme sur elle-même et devient impénétrable à la réalité l'extérieure.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum