Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 08/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Expertise, recrutement et festivités

le Jeu 28 Juin - 22:10
Ils étaient revenus à Beaurocher, la ville qui leur servait d'ancre. Ici, entre deux contrats, ils venaient débourser leur or. A quelques dizaines de mètres des portes, Markus fit passer le message :

"Un peu plus de la moitié d'entre nous avons survécu à la bataille du désert. Maintenant, c'est le moment qu'on attend tous avec impatience. Rappelez vous, les règles sont simples. Pas de grabuge, personne viendra vous chercher si vous finissez dans les geôles. Je vous laisse 414 pièces d'or pour aller boire, baiser et vous extasier devant ce que vous voulez. Le reste du trésor sert pour la troupe, pas pour soi.

Boris, tu connais la chanson, t'es un survivant, tu vas aller nous trouver de la viande fraîche en ville. Faut regonfler les rangs.

On se retrouve ici dans deux jours, les manquants seront abandonnés."


Une fois les directives passées, il laissa son dragon dans la plaine, lui promettant de revenir dans quelques heures maximum, et lui demanda de rester sage. Il pouvait aller chasser dans les environs, tant qu'il laisse les humains tranquilles.
Il se rendit à la porte, se présenta lui et sa troupe si la garde s'enquérait de leur présence. Le cas échéant, ils entrent tous, en file.

A l'intérieur, Markus partit vers les quartiers plus huppés. Régulièrement, il demanda à des passants de lui indiquer par où il pouvait trouver un érudit ou un sage.




avatar
Admin
Messages : 1159
Date d'inscription : 27/04/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://haitana.forumactif.com

Re: Expertise, recrutement et festivités

le Jeu 28 Juin - 22:40
Les gaillards de Markus se dispersent avec un sourire au lèvre, soit-ce l'appât de la chair ou de la boisson, chacun sait ce qu'il va faire de ses deux jours de congés. Se déplaçant souvent en groupes, ces fauteurs de troubles potentiels ne sont retenus que par l'attrait de plus de gain par la suite, leur chef les a menés plusieurs fois devant de beaux tas d'or, alors, ils savent se tenir, tant que la paye arrive.

Les fortunés de ce monde t'indiquent l'adresse d'un antiquaire renommé pour avoir des connaissances excellentes en mythologies, mythes et anciens artefacts de toute nation. Les enfants vont souvent à sa demeure, friands d'histoires en tout genre et de sucreries dont il les gave souvent, si tant est qu'ils l'aident un peu dans sa boutique.

Tes pas te mènent donc à sa porte, une clochette sonne ton entrée dans une antre de vieux bijoux et artefacts en tout genre. Un homme aux cheveux blancs se tient derrière un comptoir, à lire une sorte de vieux livre à la lueur d'une bougie.
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 08/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expertise, recrutement et festivités

le Jeu 28 Juin - 22:45
"Bonjour...Je cherche un érudit et on m'a recommandé de venir vous voir. J'ai récemment fait l'acquisition d'un bijoux."

Il s'approcha, retira de son doigt l'anneau et le présenta au vieil homme.

"Tenez, les glyphes ici le présentent comme "L’œil du chacal". Ce qui est intéressant, c'est que je n'ai que des bases de la langue des gens du sud, mais pourtant, la signification de ces symboles m'est apparue très limpidement. Je l'ai retiré de la dent d'un gigantesque démon que l'on nommait Marchesang, celui qui a réussi à vaincre le peuple du désert. Le gars n'était pas du genre à s'orner de beaucoup de choses, il devait donc tenir à ceci pour une raison particulière.
Que pouvez-vous me dire sur cet anneau ?"


avatar
Admin
Messages : 1159
Date d'inscription : 27/04/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://haitana.forumactif.com

Re: Expertise, recrutement et festivités

le Jeu 28 Juin - 23:00
-- Vivement qu'une jeune mage vienne s'installer dans ce patelin, elle me piquera mon travail et j'pourrai aller lire mes traités sur la science magique transplanaire tranquille...enfin, j'ai toujours été trop gentil moi. Bonjour à vous, jeune homme.

Le vieillard saisit l'anneau entre des doigts précautionneux à la texture de parchemin usagé. Il le porte à son œil expert, quoique certainement fatigué vu la distance à laquelle il tient le bijou de son globe oculaire, avant de reprendre, tandis qu'il manipule la chose de façon à la voir sous tous les angles.

-- Ce sont les affres de la magie, rien ne s'explique correctement. Si cet anneau a su se présenter à vous de cette façon, c'est qu'il vous juge digne, ou peut-être qu'il en avait tellement assez de la gueule puante de ce Mangechamps qu'il estimerait tout autre propriétaire digne, c'est un peu le lot des artefacts du Sud. Vu qu'ils ont été créés par des chamans et des marabouts qui faisaient appel à des esprits très vénérables qui ont décampé sur un autre plan suite à l'arrivée des premiers démons, ça a tendance à créer des interférences magiques interplanaires et à corrompre la reconnaissance aurique des entités. Ptêtre bien que l'anneau a un esprit propre et qu'il vous aime bien, tout simplement. Enfin, je m'égare, ce serait le cas si c'était un Anneau Primodial, mais si vous m'aviez amené ça, j'vous aurais balancé mon bouquin dans la figure pour vous pavaner avec un artefact disparu sans même savoir ce qu'c'est. Là, on parle d'un élément de légende, faut quand même pas vous y méprendre hein, mais vous verrez pas un chacal sortir de l'anneau pour vous taper la causette et vous indiquer la voie la plus sûre vers vot' mère quand une horde d'orcs sera en train de vous courir au train. Bref, l’œil du Chacal donc...

Il repose l'anneau sur son comptoir et regarde dans les rangées de livre exposés derrière toi. Il commence à grommeler dans une langue étrange, peste un ou deux mots qui semblent des insultes, puis te regarde avec toute l'amabilité d'une porte de geôle un jour de retard de paye...vue de l'intérieur.

-- Vous voulez bien me passer l'un des livres derrière vous je vous prie ? Pas n'importe lequel, le troisième en partant de la gauche sur la sixième étagère en partant du bas. L'un des bruns avec une écriture en relief un peu dorée sur les bords, faut forcément que les traités de magie traduits d'une langue à l'autre en fasse des caisses, j'vous jure, pouvaient pas simplement écrire ça sur un vieux parchemin bien conservé par un sort d'entretien, non ? Fallait forcément que tout ce qui touche à la magie ait l'air de sortir du cul d'un noble...enfin, passez moi le bouquin, je me souviens que le Chacal y est décrit ainsi que ses derniers cadeaux au peuple du Désert.
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 08/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expertise, recrutement et festivités

le Jeu 28 Juin - 23:08
Plus de la moitié de son explication lui avait semblé incompréhensible. Une sorte de charabia. Mais il s'était contenté de se tenir là, le visage ouvert et en ayant l'air de saisir de quoi il parlait. Dans les grandes lignes. Un hochement de tête par ci, une mimique pour appuyer un commentaire là...Et finalement, il lui demandait quelque chose de simple. Lui donner un livre précis parmi une quantité innombrable. Facile. Une chance qu'il sache compter.
Sixième étagère en partant du bas. Troisième bouquin en partant de la gauche. Des écritures en relief, un peu dorées. Il saisit l'ouvrage et le tendit au vieil homme, toujours en se passant de commentaire. Ou presque.


"Et hum...Vous avez quelque chose sur la vie des dragons ? Leur jeunesse notamment. C'est à dire que j'en ai rencontré un dans notre première mission, je lui ai calé deux flèches mais après la bataille avec les gobelins je me suis occupé de ses blessures. Du coup il me suit partout. Mais c'est pas un de ces dragons qui parlent et tout, le mien je crois qu'il est plus...Sauvage. Alors y me faudrait un truc pour m'aider à mieux le comprendre ou ptet même l'éduquer ? 'Fin dans la mesure de mes moyens, j'suis pas non plus de la haute."
avatar
Admin
Messages : 1159
Date d'inscription : 27/04/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://haitana.forumactif.com

Re: Expertise, recrutement et festivités

le Ven 29 Juin - 4:11
Le vieillard prend le livre et commence à en consulter les pages à la manière de celui qui ne se sert des écrits que comme aide, sa mémoire contenant certainement les réponses à ta question. Il regarde les pages défilant sous ses yeux d'un air songeur, puis, alors que tu cesses de parler, les lève avec une expression à mi-chemin entre la bienveillance et l'exaspération.

-- Tu sais...je suis pas biologiste, éleveur ou ce genre de choses. Moi, je suis antiquaire, je m'intéresse au passé et aux artefacts de légende. Alors si tu m'avais dit que ton dragon avait des écailles d'un violet sombre, qu'il crachait du feu incolore ou encore qu'il était capable de communiquer par télépathie, j'aurais pu te dire qu'il s'agissait d'une espèce légendaire de dragons que l'on n'est plus censés voir de nos jours suite à leur extinction de façon plus ou moins naturelle, les secrets de l'histoire draconique étant jalousement gardés par leur Roi que les gens préfèrent ne pas trop contrarier. Mais si tu veux me demander des trucs à propos de son alimentation, de son langage ou afin de lui ordonner de donner la patte, je crains de pas pouvoir t'être d'une grande aide. Après, de toi à moi, c'est déjà pas commun qu'un dragon suive un bipède comme ça, de sa pleine volonté, et qu'il l'accepte comme son compagnon voire son maître. Tu sais, les dragons sont des bestioles intelligentes, c'est pas comme des chiens ou des gobelins, ce que ça peut être con un gobelin. Alors, plutôt que de t'envoyer vers le dresseur du coin qui se targuera d'être capable de dresser le cheval de Kharash Thar en personne, j'vais te dire un truc tout simple : si tu veux dresser un dragon, c'est comme élever un gosse, un grand gamin à écailles capable de te bouffer, mais c'est la seule différence. T'as jamais élevé de gamins ? Bah bon courage parce que celui-ci va être capricieux, notamment en bouffe, généralement ils détestent les légumes, surtout les dragons des montagnes du nord, enfin je crois, ça explique surtout la grande famine d'Arvan lorsqu'une famille de dragons des montagnes y a migré, et ça exclue ces histoires de sorcier qui auraient jeté une malédiction sur les cochons.

Il s'arrête là, ou peut-être l'interromps-tu avant, toujours est-il qu'il finit par fixer à nouveau son livre avec un air entendu. Il le tourne vers toi et te pointe une illustration du doigt, une représentation grossière de ta bague, avec les mêmes runes à côté de cette dernière, retranscrites en alphabet humain en dessous.

-- Le voila, l’œil du Chacal ! Il est dit dans ce bouquin de recensement des artefacts appartenant aux chefs de clans du Sud qui les aident à se recenser, ce que j'interprète comme l'un des chefs de clan étant mort et le démon ayant trouvé que sa bague faisait un bel ornement de dent, ou alors il était au courant de la symbolique de ce dernier, bref, tu te retrouves avec un truc qui te permet d'obtenir illico le respect des Hommes du Sud, c'est pas rien, déjà, mais c'est pas tout non plus. Il est dit que le Chacal est le meilleur des Chasseurs du Sud et qu'il était, dans l'équivalent étrange qu'ils ont d'un panthéon, le Dieu qui foudroie les monstres qui menace le peuple du désert. Il est écrit...ah attends, faut que je te le cite ça, peut-être que ça va t'aider : "Le porteur de cet anneau est le protecteur des dunes de sable, son bras devra être fort pour être digne de ce titre, mais tant qu'il sera capable de bander son arc, l’œil du Chacal l'assurera de toujours occire l'étranger et le malveillant. Si toutefois l'homme devait se montrer indigne de représenter le Chacal dans le royaume des guerriers, le seigneur-chasseur révélerait qu'entre ses crocs gît une langue fort agitée dont la bave corrompt corps et esprits". Hmm, c'est pas un anneau commun que t'as là, ça se voyait hein, mais...alors en résumé, avec cet arc, semblerait qu'un esprit animal, ou à peu près, guide tes traits si tant est que tu portes ton arc et le bande assez fort. T'as essayé de tirer une flèche sur quelque chose depuis que t'as passé cette bague à ton doigt ? Enfin si t'as pas peur de la malédiction, ils rigolent pas avec ça les sudistes, tous leurs dieux ont deux faces et la seconde est rarement quelque chose d'agréable, c'est aussi pour ça qu'on fait rarement meilleurs guerriers que ces types là...
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 08/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expertise, recrutement et festivités

le Ven 29 Juin - 4:23
Il ouvrit plusieurs fois la bouche, alors que le vieux parlait du dragon. Mais il la referma toujours, sans caler un seul mot. Grands dieux non, il n'avait pas de gosses desquels s'occuper. Il n'avait ni le temps, ni l'envie. Mais maintenant, apparemment, il en avait un gros. Heureusement, coté alimentation, il semblait pouvoir se satisfaire seul, il était autonome à ce niveau depuis un bon moment. En dehors de ça...

Le mieux, c'est que j'avise au fur et à mesure des situations que l'on traversera.

Il se montra particulièrement attentif au passage sur l'anneau, son principal sujet de préoccupation. Quand le vieux eût terminé, car le jeune humain se garda bien de l'interrompre, il prit enfin la parole :

"A moins d'avoir un jour une blessure m'empêchant à jamais de pratiquer le tir, je pense que mon bras restera toujours assez fort. Pour au moins quelques décennies. Le passage parle d'occire "l'étranger et le malveillant". Le malveillant, c'est plutôt clair. L'étranger...C'est plus vague. Ils ne peuvent pas tous être indésirables, sinon nous aurions été indésirables dans le désert alors qu'on venait le sauver. Je pense que le porteur est plus ou moins investi d'une mission de protecteur du désert et de son peuple, j'ai donc tout intérêt à ne pas faillir. Je devrai probablement retourner là-bas et essayer d'en apprendre plus sur leur culture et leur histoire.
Merci pour les infos vieil homme, combien tu veux ? On a pût piller un peu."
avatar
Admin
Messages : 1159
Date d'inscription : 27/04/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://haitana.forumactif.com

Re: Expertise, recrutement et festivités

le Ven 29 Juin - 5:15
- Je peux répondre à cette question, déjà. Dans les croyances ancestrales du Peuple du Sud, l'Étranger n'est pas celui qui vient d'une autre nation, d'une autre terre, mais celui qui vient d'un autre plan. Ils sont très au fait des relations interplanaires, car la mer de dunes du Sud est une terre aux croisements magiques très nombreux qui fragilise le tissu de la réalité et le voile entre les mondes. C'est d'ailleurs comme ça qu'Irshan a ouvert la Brèche il y a maintenant des siècles. Si cette fragilité s'étendait au reste d'Haitana, on verrait des brèches partout dans le monde, c'est d'ailleurs ce qui s'est vu récemment, il paraît. J'ai entendu dire que certaines brèches s'étaient ouvertes et avaient été refermées par des aventuriers courageux, j'espère que ça signifie pas que le voile entre les mondes s'affaiblit progressivement, parce que si Irshan s'en rend compte, il va pouvoir ouvrir d'autres Brèches, et tous ne sont pas aussi forts que les hommes du Sud. Je disais donc, l'étranger est celui qui vient d'un autre plan. En soi c'est cocasse, car leurs dieux étant partis sur un plan alternatif, ils sont dorénavant des étrangers eux aussi, mais je pense qu'ils ont quelque chose de particulier avec le plan de leurs dieux, et qu'ils les appelleront pas étrangers s'ils reviennent, j'ai quelque chose là dessus dans un livre sur les antiquités de la Mer de Sable, avec les premiers contes oraux qui relatent à la façon d'une prophétie la fin du temps d'entraide entre les Primordiaux et les Éclaireurs, c'est comme ça qu'ils s'appelaient avant. Quant au Malveillant du coup, ce n'est pas nécessairement un démon, mais plutôt toute personne qui aurait des intentions hostiles envers le peuple du Sable ou l'un de ses ressortissants. Donc, le Chacal doit protéger son peuple des créatures extraplanaires et de ceux qui lui veulent du mal. Fait intéressant, les Anges, êtres extraplanaires, sont très mal vus dans le Désert du Sud.

Il marque une pause, tentant de se remémorer une anecdote à propos du dernier ange s'étant rendu dans le désert pour converser avec une tribu de nomades, puis, ne la retrouvant guère, balaie cette idée d'un revers de la main.

- Mais c'est vrai qu'étant devenu le nouveau porteur de l’œil du Chacal, il serait bon que tu te fasses recenser comme tel auprès du Ver. C'est un puissant télépathe qui transmet à tous les conteurs et chamans de toutes les tribus les nouvelles de la Brèche ainsi que de nouveaux chants à ajouter à leur tradition. Bon, le problème, c'est que le Ver est dans le campement des guerriers du sable près de la Brèche justement, et que cette dernière est très active, paraît-il, depuis que les failles ont commencé à s'ouvrir, je crois qu'Irshan a réussi à prendre le contrôle de la Porte, mais je ne base ça que sur des rumeurs. Sinon, tu pourrais aller voir un conteur au hasard, en allant toujours tout droit dans la mer de sable, tu finis toujours par croiser un clan. Ils finiront bien par le prévenir, et il te recensera auprès des autres Gardiens. Mais le Ver est le seul à pouvoir effectuer le rituel de liaison aux esprits, d'ici là, ton anneau aura l'effet escompté mais, ce sera comme se battre avec son épée au fourreau, plus efficace que de frapper avec tes petits poings musclés, mais il manquera quelque chose. Oh, le prix, oui, j'allais oublier, enfin non, je m'en serais souvenu en te voyant passer la porte et j'aurais pesté contre ta descendance et la mienne avant de me souvenir que de toute façon, le seul de mes enfants à ne pas être mort est déjà maudit à sa façon, mais soit. Ce sera dix pièces d'or jeune homme, et reviens me voir de temps à autres, si tu récupères d'autres artefacts de la sorte que tu auras besoin de faire identifier, ou si tu as des questions à propos de l'histoire, de la culture ou d'une mythologie en particulier, tout ce que je ne sais pas, mes livres le savent, et tout ce qu'ils ne savent pas, il vaut mieux ne pas le savoir.
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 08/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Expertise, recrutement et festivités

le Ven 29 Juin - 13:30
"Les créatures d'autres plans, pas juste les démons. Compris. Pas les dieux, peut-être les anges. Plutôt simple. J'irai voir le Ver à son campement. Je vais monter les effectifs de ma compagnie à trois cent hommes, histoire de disposer d'une petite force."

Il donna au vieillard la dizaine de pièces d'or demandée, récupéra l'anneau sur le comptoir et l'enfila de nouveau.

"Voila, je reviendrai certainement si j'ai d'autres machins ou questions."

Il le salua et quitta les lieux, retournant en ville profiter quelques heures des joies de la civilisation et de ce que l'or permettait d'acquérir. Ensuite, il retournerait auprès de son dragon et attendrait avec lui le retour des troupes. Enfin, ils prendront cap au sud.
Contenu sponsorisé

Re: Expertise, recrutement et festivités

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum